Rapport sur le cadre d’emploi des ATSEM

Contribution de la fédération INTERCO CFDT - Janvier 2017

Les agents territoriaux spécialisés des écoles maternelles connaissent une évolution et des changements dans leurs missions depuis la réforme des rythmes scolaires devenue réforme des rythmes éducatifs.

Ainsi, nombre d’entre eux sont sollicités pour des activités d’animation, que ce soit pour le périscolaire ou l’extrascolaire. Lesquelles peuvent impliquer des prises en charge de groupes d’enfants, seuls, en face à face public et la mise en œuvre de compétences et de responsabilités actuellement non prévus dans les missions de leur cadre d’emplois.

De longue date, les Atsem expriment un manque de considération et un besoin de reconnaissance. Ils se voient relégués à des tâches d’entretien rarement valorisées, alors qu’ils ont développé une réelle compétence grâce à leur implication, mais deviennent soudainement indispensables lorsqu’il s’agit d’aider, voire de seconder ou même de remplacer, les enseignants et pour faire le lien toute la journée avec les enfants et également avec les familles. C’est pourquoi, la réforme les a amenés à, plus encore, participer à mettre en œuvre des activités d’animation auprès des enfants, vécues comme plus valorisantes.

Pour la CFDT, il était nécessaire de travailler sur le cadre d’emplois des Atsem et sur leurs missions afin de sortir de l’illégalité dans laquelle les collectivités territoriales, donc les agents, se retrouvaient.

Ce, d’autant plus qu’une rénovation du CAP petite enfance, qui est leur diplôme et leur formation, était en cours. Or, revoir un référentiel de certification sans revoir les missions paraissait incohérent.

Ce travail de production d’un rapport sur le cadre d’emplois des Atsem, demandé constamment par la CFDT depuis de nombreux mois, sans cesse repoussé par d’autres dossiers ou intérêts (y compris syndicaux) est devenu urgent et c’est donc, malheureusement, dans l’urgence qu’il est traité au Conseil Supérieur de la Fonction Publique Territoriale et tardivement qu’il sera remis à la Ministre de la Fonction publique. Nous le regrettons car nous nous interrogeons sur la marge de manœuvre de la Ministre à quelques mois des élections présidentielles, alors que nous aurions eu tout le temps nécessaire pour agir réellement et concrètement en engageant ce travail en temps et en heure.

Pour autant, nous sommes certains que Madame la Ministre de la Fonction Publique sera attentive à la situation des Atsem et à la nécessité d’un changement rapide pour ce cadre d’emplois et pour les agents concernés.

Tract ATSEM 2017
A lire aussi

Une avancée pour les catégorie C
Lors de la séance de CSFPT du 1 mars 2017, a été voté a ...
PPCR : la CFDT vigilante
Les premiers textes d’application du protocole PPCR au ...
ATSEM enfin des avancées !
La CFDT n’a jamais renoncé et s’est battue avec les Atsem ...
Le bureau du CSFPT décide le report de l’examen du rapport sur les ATSEM.
Le bureau du Conseil supérieur de la fonction publique ...

Adhérer
Mentions légales | Contact | RSS 2.0 | connexion

cfdt-interco91.fr