Coeur d’Essonne : Un dialogue social méprisé !

Manifestation devant la salle du Parc du TRIANON où se tient le conseil communautaire du Cœur d’Essonne (Ancien CAVO) au 72 route de Corbeil 91160 Villemoisson à partir de 18h00.

La réforme territoriale doit permettre de concevoir et mettre en œuvre des politiques publiques qui répondent aux besoins actuels de nos concitoyens, sur tous les territoires, mais elle ne doit pas se faire au détriment des agents !

Au 1er janvier 2016, les communautés d’agglo du Val d’Orge et de l’Arpajonnais ont fusionné pour donner vie à Cœur Essonne Agglomération.
Cette fusion devait être guidée par la volonté d’améliorer l’action publique.

Or à ce jour,
les négociations sont inexistantes avec les représentants du personnel.

Pourtant toutes les compétences gérées de part et d’autre ont été reprises sans que les agents soient informés des modifications implicites et sans prendre en compte le questionnaire émis en octobre 2015 par la section Cfdt .

Les inquiétudes sont fortes et légitimes car peu de transparence.

L’annonce des crédits en baisse fait craindre dans un proche avenir :
- une dégradation progressive des conditions de travail,
- des freins dans la progression de carrière et la formation,
- une répercussion sur la vie personnelle et le pouvoir d’achat (horaires, éloignement subi, frais de garde supplémentaires…)
- le bon fonctionnement du comité technique et la reconnaissance des élus syndicaux (toujours pas de local propre à la Cfdt attribué à ce jour)

Il ne faut pas se laisser endormir par la douce musique du ‘tout va bien, ne vous inquiétez pas’ .

Pourtant l’obsession d’économies à tout prix, au détriment des agents et de leurs conditions de travail, est en ordre de marche quand 21 élus communautaires se partagent la gouvernance au mépris des cumuls de mandats,

À LA CFDT, nous pensons qu’une vraie négociation locale, prévue par la loi du 5 juillet
2010 sur la rénovation du dialogue social, a toute sa place pour bien prendre en compte les problématiques au plus près des agents.
Les élus locaux doivent pleinement assumer leur responsabilité d’employeurs en s’y engageant.
Les annonces de réformes, sources d’inquiétudes légitimes, doivent se traduire en progrès pour les agents et pour la qualité du service public.

Les agents ne sont pas qu’un coût, ni une variable d’ajustement mais bien des professionnels au service des usagers. Les ignorer c’est mettre à mal la cohésion du service public, créateur d’avenir, d’emplois et de richesses.

M. Le Président, REDONNEZ LA PAROLE A VOS AGENTS ILS LE MÉRITENT

LA CONCERTATION EST PRIMORDIALE

Chers Collègues, UNISSEZ VOS COMPÉTENCES

VOUS ÊTES INDISPENSABLES À LA CONSTRUCTION
DE CETTE NOUVELLE ENTITÉ.

Contact : cfdt.cea91@gmail.com
Nouvelle agglomération : Coeur d’Essonne

A lire aussi

Election professionnelle à Coeur d’Essonne Agglomération
le 29 novembre 2016 soutenez le projet de la cfdt ...

Adhérer
Mentions légales | Contact | RSS 2.0 | connexion

cfdt-interco91.fr