Grève du 5 décembre 2019

Pourquoi la CFDT n’appelle pas à manifester le 5 décembre 2019.

Où en est la concertation avec le gouvernement ?

Des discussions en cours sans aucune décision formellement actée. Un cadre général satisfaisant dans les grandes lignes mais avec des points on ne peut plus délicats restent à traiter. Il est temps que le gouvernement donne des gages !

Quelles mesures attend la CFDT ?

Cette réforme n’a de sens que si elle permet de mieux prendre en compte la pénibilité au travail, d’améliorer les dispositifs de retraite progressive, de compenser les inégalités entre les femmes et les hommes ou encore de revaloriser les basses pensions.

Quels sont les points délicats voire de blocage ?

La manière dont les droits acquis à ce jour seront garantis dans le nouveau système, la transition progressive pour le passage du système actuel à un autre, l’âge de départ à la retraite et l’intégration des primes dans le calcul de la pension.

Que penser des régimes spéciaux et de cette clause dite du grand-père ?

C’est une revendication à laquelle le gouvernement semble prêter une oreille attentive. Mais il faut acter les garanties nécessaires pour compenser quand les négociations entre salaires et retraites sont bousculés par la réforme. Avec le temps, les agents et salariés de ce statut deviendront minoritaires et pourraient être fragilisés financièrement et socialement. Les agents et salariés ont davantage intérêt à rejoindre un système universel en veillant à ce que leurs droits acquis soient pris en compte avec la garantie d’une protection pérenne contre les aléas conjoncturels et politiques.
Il faut distinguer les questions liées au calcul du montant de la pension et celles liées à l’âge de départ. Pour les pensions, le mieux est de garantir les droits acquis et d’apporter d’éventuelles compensations. Ainsi tous ces droits générés permettront d’asseoir la solidarité de tous les actifs.

Selon la CFDT le système universel ne veut pas dire système unique !
Chaque profession est légitime à concevoir et financer des règles spécifiques.

La CFDT ne s’associe pas à l’appel à la grève du 5 décembre car ce dernier est fait sur une base qui n’est pas la nôtre : le refus par principe de la réforme !
Notre syndicat en s’engageant dans la concertation pour que cette réforme soit une véritable avancée sociale pour tous les agents et salariés ne fait pas grève AVANT la fin des discussions !

Grève du 5 décembre 2019
Tract réforme des retraites
A lire aussi

Grève des sapeurs-pompiers
Monsieur le Ministre de l’Intérieur, Afin de porter les ...
Pourquoi la CFDT appelle à se mobiliser le 9 mai ?
La CFDT appelle l’ensemble des fonctionnaires et ...

Adhérer
Mentions légales | Contact | RSS 2.0 | connexion

cfdt-interco91.fr