1er Janvier 2018 : Rétablissement du jour de carence

La CFDT s’oppose à cette mesure !
Elle ne peut être justifiée au titre du principe d’équité avec le privé car la majorité des employeurs privés couvrent ces absences par accord de branche !
Elle ne peut être justifiée par une amélioration des services publics liée à une baisse des absences courtes car toutes les études précédentes prouvent que ce type de mesure n’a eu aucun impact sur le nombre total des absences à l’année (augmentation des absences longues).

Et si on réfléchissait autrement ? Cette approche ne peut permettre de répondre de manière appropriée à la complexité du sujet de l’absentéisme dont les causes sont multiples. Bien au-delà du seul affichage politique des arrêts dits de complaisance, comme par exemple le mal être au travail, l’usure professionnelle, l’insuffisance des dispositifs de prévention des risques professionnels…

voir aussi : Le retour du jour de carence

A lire aussi

EHPAD : Les professionnels restent mobilisés !
Services à domicile et établissements* pour personnes ...

Adhérer
Mentions légales | Contact | RSS 2.0 | connexion

cfdt-interco91.fr